Depuis le 10 septembre, l'ARS OI a identifié 4 sites de baignade, où la qualité de l’eau est mauvaise. Les 4 communes concernées doivent prendre un arrêté visant à interdire la baignade sur ces sites. L’ARS OI invite la population à respecterle recommandations ci-après, jusqu’au retour à la normale.

Publié le 19/09/2014

Conformément aux directives européennes, l’Agence de Santé Océan Indien (ARS OI) assure le contrôle sanitaire régulier des 54 sites de baignade recensés à Mayotte. Chaque résultat d’analyse fait l’objet d’une interprétation sanitaire et permet de qualifier les prélèvements par rapport aux valeurs réglementaires. Suite aux prélèvements effectués récemment, les analysées réalisées ont révélé des résultats non conformes aux normes sanitaires sur 4 sites :

  • plage de M'tsamboro village,
  • plage d'Acoua village,
  • plage de Hamaha - Le pendu à Mamoudzou,
  • plage de Tanaraki à M'tsangamouji.
Mesures de gestion
 >> Information du public

L’ARS OI a transmis un avis sanitaire aux communes, gestionnaires de ces sites de baignade, doivent :

  • prendre un arrêté de fermeture visant à interdire la baignade sur ces sites
  • procéder à un affichage sur les sites de baignades

>> Surveillance renforcée
Des analyses complémentaires et des visites de terrains sont actuellement menées par l’ARS OI afin d'identifier les causes de la contamination fécale des eaux de baignades. Les communes décideront de lever l’interdiction et de rouvrir la baignade dès que les résultats des nouvelles analyses seront à nouveau conformes et que les risques de pollution seront écartées.

Recommandations à la population
Se baigner dans une eau de mauvaise qualité présente des risques pour la santé, et expose la survenue de maladies telles que :
  • otites, rhinopharyngites, sinusites…
  • gastro-entérites
  • maladies de la peau 

Par conséquent, l’ARS OI invite la population à respecter ces consignes, jusqu’au retour à la normale.

 

Attention au retour des pluies

..
La qualité des eaux de mer peut se dégrader à la suite d’épisodes pluvieux, entraînant des rejets polluants vers le lagon. C’est pourquoi, l'ARS OI recommande, particulièrement avec le retour de la saison des pluies, de ne pas de se baigner sur les sites où l’on peut observer des déchets dans l'eau ou des rejets d'eaux usées domestiques.

source: http://www.ars.ocean-indien.sante.fr/Vigilance-sur-les-eaux-de-baig.175970.0.html