J'entends parler des grandes vacances en décembre, plus d'adhan (appel à la prière) à Mayotte parce que ça agacent les métrôpolitains et j'en passe.

Non mais franchement, qu'est ce qui se passe à Mayotte? Les gens ne peuvent pas penser d'eux même et de savoir qui ils sont?

 

Les grandes vacances en décembre, c'est inconcevable. Comment mettre l'éducation entre parenthèse pendant un ou deux mois au cours d'une année scolaire? Comment profiter pleinnement de ces vacances alors que le passage à une classe supérieure est loin d'être assuré? Je n'imagine pas une telle chose pour mes futurs enfants. Les grandes vacances sont faites pour se reposer, découvrir d'autres choses et la grande rentrée symbolise une nouvelle page qui se tourne. Si certains ont depuis longtemps choisi ce monde de fonctionnement depuis longtemps, c'est leur choix et ils l'assument. A Mayotte les gens ne sont pas assez consultés, on y va à la manière forte. Les grandes vacances, de juillet à août, sont de plus en plus réduites alors que celles de décembre ont été ralongé. Jusqu'où comtez -vous allez? 

 

Avant la départementalisation de Mayotte, il y avait quand même beaucoup de craintes mais je ne suis pas surprise de ce nouveau statut. Aujourd'hui, certains osent dire tout haut ce qu'ils pensaient tout bas pourtant chez eux, ce n'est pas mieux. 

J'avoue que dans certaines villes métrôpolitaines, on entend pas souvent les cloches des églises mais là où je suis en ce moment, la cloche sonne toutes les heures du matin au soir. De quelle religion je suis? Je suis musulmane. Et est ce que la cloche qui sonne toutes les heures du matin au soir me dérange? Non. Au début, ça m'a étonné car c'était la première fois que j'entendais la cloche sonner aussi souvent. 

Pourquoi avons-nous une montre? Pour savoir quelle heure il est.

Pourquoi faire l'appel à la prière? Pour informer les gens de l'heure de la prière. L'appel est faite cinq fois par jour. Est-ce aussi insupportable pour les non musulmans? 

Je ne vais pas insulter les gens qui ne supportent pas l'appel à la prière à Mayotte mais je voudrai juste qu'ils comprennent que c'est nécessaire de le faire. Nous n'allons pas mettre des cloches à Mayotte juste parce qu'ils ne connaissent que ça. Ils n'ont pas l'habitute d'entendre ces appels en métropole mais à Mayotte c'est comme ça que ça fonctionne. Je ne conçois pas consulter les heures de prière sur le net à Mayotte comme je le fais en Métropole. Et je ne conçois pas la ide sans les paroles des mosquées. Déjà qu'on nous oblige à aller en cours pendant les fêtes musulmanes, alors n'en rajoutez pas.

 

Je m'adresse au dirigeants de Mayotte: Vous avez été élu pour représenter les habitants de Mayotte et vous êtes responsable des décisions que vous prenez. Lorsque vos électeurs seront insatisfaits, ils vous le feront savoir.