La maladie à virus Ébola est une maladie virale aiguë, qui  se caractérise par les symptômes suivants :

apparition brutale d’une forte fièvre supérieure à 38,5°, 
- faiblesse intense,  douleurs musculaires
- maux de tête et irritation de la gorge.

Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Le virus Ébola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine : par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus des sujets et animaux infectés.
Il n’existe aucun traitement ni vaccin et la prise en charge repose généralement sur un traitement symptomatique.

Dispositif de surveillance épidémiologique 
La situation épidémiologique - nationale et internationale - est suivie avec attention par l’Institut de veille sanitaire (InVS), en charge d’assurer les actions de surveillance, de vigilance et d’alerte sur le virus Ebola. 

Un dispositif de veille sanitaire spécifique à Ebola a été mis en place, dès mars 2014, pour être en mesure d’identifier, de prendre en charge et d’isoler très précocement toute personne susceptible d’être contagieuse sur le territoire.

Dispositif de prévention et d’information
Pour prévenir toute importation du virus en France, le ministère des Affaires sociales et de la Santé met en œuvre des actions d’information et de sensibilisation régulières à l’attention des divers publics concernés :

>> Recommandations aux voyageurs
Depuis le 31 juillet 2014, le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Affaires sociales et de la Santé recommandent aux Français de suspendre, sauf raison impérative, tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés.

En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, le dispositif d’information aux voyageurs à destination des zones à risque est régulièrement actualisé sur le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé, en lien avec le ministère des affaires étrangères.

A votre arrivée dans un pays où circule le virus Ebola, signalez votre séjour au Consulat de France

Dans tous les cas, suivez les recommandations des autorités locales et :
- ne vous déplacez pas dans les zones de foyer de l’épidémie ;
- respectez les règles d’hygiène de base et, notamment, lavez-vous fréquemment les mains (savon ou solution hydro-alcoolique) ;
-  évitez tout contact rapproché avec des personnes ayant une forte fièvre. La transmission du virus se fait par contact direct avec le sang ou les liquides corporels ;
-  évitez tout contact avec des animaux sauvages, vivants ou morts ;
-  ne consommez pas et ne manipulez pas de viande de brousse.

En cas d’apparition brutale d’une forte fièvre, contactez immédiatement les services de l’Ambassade sur place ainsi qu’un médecin.

A votre retour en France

En cas d’apparition brutale d’une forte fièvre (>38,5°C) jusqu’à 3 semaines après votre retour en France, contactez immédiatement le Centre 15 en évoquant votre voyage

 

source: http://www.ars.ocean-indien.sante.fr/Epidemie-Ebola.175308.0.html